Et si les bonnes nouvelles influençaient nos prises de décision ?

Résultats scientifiques Sciences humaines et sociales

La valeur des nouvelles informations influence l'apprentissage et la prise de décision : les bonnes nouvelles ont tendance à avoir plus de poids que les mauvaises. Toutefois, ce biais de valeur, aussi appelé « biais d’optimisme », pourrait refléter davantage qu’une simple préférence pour les événements positifs. C’est l’hypothèse que met en avant une équipe de recherche de l’Institut Jean Nicod, en collaboration avec des chercheurs du Laboratoire de Neurosciences Cognitives et Computationnelles. Les résultats de leur étude viennent de paraître dans la revue Nature Human Behaviour.

Lire l’actualité sur le site de l’INSHS

Contact

Valérian CHAMBON
chercheur CNRS à l’Institut Jean Nicod (IJN, CNRS/ENS Paris)