Analyse informatique des données de microscopie optique
Analyse informatique des données de microscopie optique© Gadadhar et autres / Science 2021

Comment les spermatozoïdes gardent le cap !

Communiqué de presse Biologie

Un nouveau mécanisme sous-jacent à l'infertilité masculine vient d’être mis en évidence par des chercheurs de l'Institut Curie et du CNRS, avec des équipes en Allemagne (Institut Max Planck de biologie cellulaire et de génétique moléculaire, Centre d'études et de recherches avancées européennes) et à l’Institut Cochin (AP-HP, CNRS, Inserm, Université de Paris). Ils révèlent qu'une modification enzymatique particulière d’une protéine (la tubuline), appelée glycylation, est essentielle pour maintenir la nage des spermatozoïdes en ligne droite.

Publiés dans Science le 8 janvier 2021, ces résultats impliquent qu'une perturbation de cette modification pourrait être à l'origine de certaines formes de stérilité masculine chez l'homme.

Lire le communiqué de presse

 

Laboratoire impliqué dans la circonscription Paris-Centre

Contact

Carsten JANKE
Chercheur CNRS à l'Institut Curie
Samira Techer
Assistante presse CNRS