Réchauffement climatique et pollution même combat !

Résultats scientifiques Biologie

Les organismes doivent faire face à des stress globaux comme le réchauffement climatique ou locaux comme la pollution qui sont étudiés comme des phénomènes distincts. Dans un article publié dans la revue Nature Communication, les scientifiques viennent de montrer que chez un poisson corallien, un stress global (augmentation de température) et un stress local (pesticide) induisent l’un et l’autre une perturbation endocrinienne et peuvent entrer en synergie. Ces résultats ont des conséquences importantes pour mieux comprendre les effets des stress anthropiques sur les espèces animales.

Lire l’actualité sur le site de l’INSB

Contact

Marc Besson
Chercheur au Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement (CRIOBE, CNRS/Université de Perpignan - Via Domitia/EPHE)