Individualiser les kinétochores pour ségréger les chromosomes dans l'ovocyte

Résultats scientifiques Biologie

La production de gamètes haploïdes nécessite l'exécution coordonnée de deux divisions cellulaires spécialisées, la méiose I et II. Les défauts de ségrégation lors de la méiose conduisent à la génération de gamètes aneuploïdes c’est-à-dire avec un nombre incorrect de chromosomes. Dans la majorité de cas, cela empêche le développement d'un embryon viable. Les scientifiques ont découvert que dans l'ovocyte de mammifères, l’individualisation des kinétochores frères en méiose I est nécessaire pour exécuter correctement la méiose II, et par conséquent, pour obtenir des ovocytes avec le bon nombre de chromosomes. Ces travaux sont publiés dans The Embo Journal.

Lire l'actualité sur le site de l'INSB

Laboratoire de la circonscription Paris-Centre impliqué dans cette étude

Contact

Katja WASSMANN
Chercheuse CNRS au Laboratoire de biologie du développement